Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 20:33

Le blog est en pause pour quelques semaines ... A très bientôt!

 

vac.jpg

Partager cet article
Repost0
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 11:40

 

Plus de cinq mois sans alimenter mon blog, ça fait long..Le travail jusqu'au début de juillet et un problème de connexion à internet m'ont tenu loin du blog mais me revoilà avant de repartir..en vacances.

 

Quand l'été arrive, les jupes raccourcissent , l'heure des barbecues et apéros marque les week-ends.. mais quand le grand départ s'annonce, l'excitation gagne la famille et ce départ approche à grands pas vu que nous partons ce dimanche, direction une destination supra exotique..le Cap d'Agde. Comme on connait bien le coin , c'est commode avec les enfants.

Le parfum sucré des barbes à papa à la fête foraine, l'odeur de l'iode font parti de ses senteurs liées aux vacances mais pour moi, le véritable parfum des vacances, c'est le monoï. Ce doux parfum de fleurs de tiaré est pour moi vraiment synonyme de soleil, farniente (façon de parler) et d'évasion.

 

Cette année, je mise sur le gel douche Tahiti « Douce sieste sous les palmiers » au monoï et «  L'eau des Vahinés » d'Yves Rocher , un parfum que j'ai découvert il y a quelques semaines et qui va me suivre tout cet été.

 

Et vous, quel parfum évoque pour vous les vacances?

 

monoiii.jpg

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 14:41

 

Et oui, ça y est nous basculons dans une nouvelle année, celle du dragon. Seul animal mythologique dans l'astrologie chinoise , synonyme de puissance et de chance .
Cette année, il est associé à l'eau et à la couleur noire. L'eau est yang (masculin/ opposé au yin, féminin), c'est un élément de puissance, le dragon aussi... on parle donc de turbulences pour l'année à venir.. catastrophes naturelles? Changements politiques radicaux? Qui vivra verra...

 

dragon2012.jpg

 

Le nouvel an chinois me rappelle pas mal de souvenirs de l'époque où je vivais à Lyon... La joie d'aller au quartier chinois de la Guillotière assister à la danse du dragon avec mes amies Piep et Pascale. Regarder le dragon attraper la feuille de salade accrochée à chaque petit commerce dans le brouhaha assourdissant des pétards et de la musique. De bien jolis moments.
Quelques clichés pris dans les années 90.

 

  ch11.jpg

 

Un nouvel article concernant le nouvel an Chinois sur mon autre blog...

 

C'est ici

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 13:56




Copie-de-20121.jpg

 

Non, je ne suis pas en avance mais pas en retard non plus, hein? Les vœux durent tous le mois de janvier, non?
Alors comment s'est passé 2011 pour vous?
Pour ma part, une année ..convenable. Pas de gros malheurs (ouf), quelques déceptions. C'est la vie!


Parmi les choses que je retiendrai de cette année 2011 ,il y a bien sur la rentrée du petit à l'école. En tant que « maman poule », je me suis fais pas mal de soucis. Mais tout s'est bien déroulé grâce à une  équipe pédagogique excellente . Quand à Lucas, qui a fait sa rentrée en CE1, même si il a toujours tendance à être déconcentré, il a vraiment progressé en lecture et s'intéresse beaucoup à tout ce qui concerne la géographie. Je suis aussi assez fière de ses débuts au judo.

Sinon en 2011 , je garde en mémoire nos jolies vacances au bord de la mer avec notamment la visite de Maxxx et David et de Mister Croquette, la rencontre avec Fab, Mag et Sabine en juillet...après on nous dira que « l'amitié virtuelle » n'est pas fiable.. certes, on a parfois des déceptions..mais là, oh que non!


2011 marque aussi mon retour sur le marché du travail car Alexis a fêté ses 3 bougies.. prof vacataire, secrétaire, illustratrice? Un peu perdue en ce moment d'autant plus que le travail ne court pas les rues en ce moment... mais je ne me laisse pas abattre, je verrai bien ce que me réserve l'avenir.. En attendant, comme il faut aller de l'avant, je vous laisse 2 liens, un concernant ma page FB et un autre sur mon nouveau blog qui regroupe des illustrateurs.

 

Page FACEBOOK

Blog Les gribouillages de Nico N.


Même si je ne suis pas d'une grande  régularité  dans la publication de posts, je continue ce blog avec tout ce qui est en rapport avec mes lectures, recettes de cuisine, réflexions mais tout ce qui sera en rapport avec le dessin sera répertorié sur l'autre blog.

Encore une fois, bonne année, meilleurs vœux. Bonne santé, amour, argent, boulot passionnant … je vous laisse choisir!

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 21:16

Joyeux Noël à tous !

 

Une petite kokeshi pour vous souhaiter un Joyeux Noël!

Bon reveillon et profitez bien de ces moments en famille ou entre amis.

 

noel2.jpg

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 13:45

Connaissez vous PLONK & REPLONK? Je ne connais que depuis peu l'univers décalé de ces deux frères, éditeurs suisses qui se proclament "Editeurs reconnus d'inutilité publique". Un humour décapant, un charme rétro, une imagination fertile...plutôt que de faire de grands discours, voici quelques unes de leurs créations..difficile de faire un choix, alors n'hésitez pas à faire un tour sur leur site ...des heures de rire garanti!

 

Leur adresse ici  :link

lapin-pitbull.jpg

 

la-classe-d-hyperactifs-de-Mlle-Bemolle.jpeg

 

cartes-postales-lyon-plonk-replonk-L-1.jpeg

 

Patapon-mascotte-du-20eme-bataillon-de-Force-dIneptie.jpeg

 

moustache.jpeg

 

au-coup-de-pied.jpg

 

accident-peche

 

 

Noel-PAques.jpg

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 14:41

 

Mange, Prie, Aime d'Elizabeth Gilbert

Editions Calmann-lévy

 

mange-prie-aime.gif


 

Quand j'ai vu le titre du livre à la bibliothèque, je me suis souvenue avoir entendu parler d'un film portant le même nom avec Julia Roberts. Cela m'a donné envie de le lire et de savoir comment et pourquoi une américaine quitte tout pour se reconstruire.


Le livre suit une structure particulière que l'auteur annonce (cf voir l'extrait plus bas). Elle a construit son livre comme un japa mala, collier sacré.

Trois grosses sections suivant son cheminement personnel:

-Une halte en Italie où elle profite de l'existence, apprend l'italien, chose dont elle a toujours rêvé et devient une experte en gastronomie italienne .

-Ensuite, un arrêt en Inde dans un ashram où elle passe beaucoup de temps à méditer et se cherche, toujours en proie à de vieux démons.

-Enfin, l'Indonésie, où elle recherche l'équilibre.

 

 

Quatrième de couverture

 A trente et un ans, Elizabeth Gilbert possède tout ce dont une Américaine ambitieuse peut rêver : un mari dévoué, une belle maison, une carrière prometteuse. Elle devrait nager dans le bonheur, pourtant elle est rongée par l'angoisse, le doute, l'insatisfaction...

S'ensuivent un divorce, une dépression et une liaison désastreuse qui la laissent exsangue et encore plus désemparée. Elle décide de tout plaquer pour partir seule à travers le monde. A elle de se construire la vie qu'elle s'est choisie !
En Italie, elle goûte aux délices de la dolce vita et prend les "douze kilos les plus heureux de sa vie", en Inde, ashram et rigueur ascétique l'aident à discipliner son esprit ( lever à 4 heures du matin, méditation et nettoyage des sols !) et en Indonésie, elle cherche à réconcilier son corps et son âme pour trouver l'équilibre qu'on appelle le bonheur...

Élisabeth Gilbert nous invite à un voyage vers l'inconnu joyeux et émouvant, libéré des mascarades et faux- semblants. A travers une mosaïque d'émotions et d'expériences culturelles, elle a a su conquérir le cœur de millions de lectrices qui ont aimé pleurer et rire avec elle. Et qui rêvent de changer de vie, elles aussi...

 


 

Des extraits

 

Traditionnellement, le japa mala (collier de perles) est constitué de 108 perles. Dans les cercles des philosophes orientaux les plus ésotériques, on tient ce nombre - cent huit - pour le multiple de trois à trois chiffres le plus propice, le plus parfait, puisque la somme de ces chiffres s'élève à neuf, et que neuf, c'est trois fois trois. Et le chiffre trois, ainsi qu'il apparaît d'évidence à toute personne ayant étudié la Sainte-Trinité ou un simple tabouret de bar, représente l'équilibre suprême. Puisque ce livre tout entier a pour objet ma quête d'un équilibre, j'ai décidé de le structurer comme un japa mala, et de diviser mon récit en cent huit épisodes, ou perles. Ce collier de cent huit récits se divisent à son tour en trois sections, consacrées respectivement à l'Italie, l'Inde et l'Indonésie -soit les trois pays dans lesquels j'ai séjourné au cours de cette année d'introspection. Chaque partie comporte donc 36 récits - détail qui, à titre personnel, ne me laisse pas indifférente, puisque j'écris ces pages au cours de ma trente-sixième année.” 

 

 

 

"Je ne cesse de me remémorer un des enseignements de mon guru à propos du bonheur. Elle dit que les gens, universellement, ont tendance à penser que le bonheur est un coup de chance, un état qui leur tombera peut être dessus sans crier gare, comme le beau temps? Mais le bonheur ne marche pas ainsi. Il est la conséquence d'un effort personnel. On se bat, on lutte pour le trouver, on le traque, et même parfois jusqu'au bout du monde. Chacun doit s'activer pour faire advenir les manifestations de sa grâce. Et une fois qu'on atteint cet état de bonheur, on doit le faire perdurer sans jamais céder à la négligence, on doit fournir un formidable effort et nager sans relâche dans ce bonheur, toujours plus haut, pour flotter sur ses crêtes. Sinon ce contentement s'échappera de vous, goutte à goutte."

 

 

 

"La Bhagavad-Gita - ce texte yogique de l' Inde ancienne - dit qu' il vaut mieux vivre imparfaitement sa propre destinée que vivre en imitant la vie de quelqu'un d'autre à la perfection. J' ai donc entrepris de vivre ma propre vie. Aussi imparfaite et maladroite qu' elle puisse paraître, elle ressemble à qui je suis aujourd'hui, entièrement"

 

 

 

(...) "Donc j'ai commencé à me montrer vigilante, je surveille mes pensées toute la journée, je les contrôle. Je repete ce vœu quelques sept cent fois par jour : « Les pensées malsaines ne feront plus escale dans mon esprit ».(...) Le mot « escale » m'évoquait un port, un lieu de débarquement, un asile. Je me suis représenté le port de mon esprit-un peu défraichi, peut être, un peu fatigué par les tempêtes, mais jouissant d'une belle situation ,et d'une bonne profondeur. Le port de mon esprit est une baie, le seul accès à l'île du Moi (…) Cette île a essuyé quelques guerres, c'est vrai, mais aujourd'hui, elle s'est engagée dans un processus de paix, sous l'égide d'un nouveau dirigeant (moi) qui a institué de nouvelles lois pour protéger la place. (…) Si vous pouvez vous conformer à ces nouvelles lois, mes chères pensées, alors vous êtes les bienvenues dans mon esprit. Sinon, je vous renverrai au large, vers la mer d'où vous êtes venues. C'est ma mission, à jamais.

 


Mon avis

Tout plaquer pour recommencer à zéro, on en rêve parfois mais les contraintes de l'existence font que cela n'est guère possible. Cela paraît même utopique sauf si l'on a de l'argent et aucune contrainte familiale ou professionnelle. L'auteur a profité de cette liberté pour faire ce grand voyage et pour nous transmettre les choses qu'elle a apprise.

Personnellement, j'ai trouvé ce livre très plaisant à livre, bien qu'il soit au départ un peu gros.. (le nombre de pages me fait toujours peur! ). On a l'impression de suivre l'auteur, de voir la vie d'une manière différente, à s'interroger sur le sens de son existence. C'est un livre apaisant, sans être ennuyeux, instructif sans être soporifique...

Un joli cadeau de Noël pour des personnes à la recherche d'un moment de lecture "zen".

 

 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 14:20

Quelle épopée, cet Halloween.. L'an prochain, on commencera à préparer les festivités avant!!


Pour commencer les sablés n'étaient pas très esthétiques et ont été boudés par les enfants..certes, ils étaient un peu durs mais zut, les enfants ont de bonnes dents! Lol Ce sont les chiens qui les ont terminés!


La citrouille a eu son petit effet.. J'ai 37 ans et c'était la première fois que je faisais une citrouille pour Halloween... un peu une corvée pour la vider..après lui faire son visage..c'était une activité sympa. Allumée dans le noire..belle mais effrayante !


Ensuite , soupe à la citrouille...j'avoue, je n'en n'avais jamais mangé..je ne suis pas difficile mais j'aime vraiment pas!


Les enfants se sont déguisés avec un vieux drap blanc ..au début, c'était pour faire les fantômes mais mon ainé, de la façon qu'il avait mis son drap ressemblait plus à un communiant..même pas penser à prendre de photo!


Dernier atelier et non moindre..découpage pour orner les fenêtres de la maison..entre le carton trop dur, les enfants qui voulaient le même ciseau... j'avais qu'une hâte...qu'on en finisse!! Lol

 

halloween.jpg

 

Maintenant ce sont les anniversaires des deux loulous arrivent à grand pas..puis Noël!

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 14:54

 

Jusqu'à présent, Halloween et ses sorcières, la Saint Valentin et ses petits cœurs ..très peu pour moi.. Noël, bon ça on ne peut pas échapper au gros bonhomme barbu avec son traineau.Et pourtant...

Mon ainé est revenu de l'école et m'a dit qu'on leur avait parlé d' Halloween. Est ce que nous aussi on pourrait le fêter?


Les enfants étant en vacances, cela permet de proposer différents ateliers , histoire de s'occuper un peu.


C'est parti pour un atelier déco entre des découpages à coller aux fenêtres, des collages et bien sur la citrouille à préparer.

Pour ne pas faire de gâchis, un atelier cuisine avec une soupe de citrouille et en apéro des graines grillées de citrouille.. Youpi, il manquera plus que la bave de crapaud en boisson.. J'allais oublier des biscuits (inspirés de ceux Julien/Galdwin) à l'effigie de Jack de Burton, de chauves souris et d'araignées.

Bien sur, on échappera pas aux maquillages et déguisements.. vieux draps, papier crépon seront des valeurs sûres (et économiques) pour notre petite fête! Je mettrai quelques photos de nos oeuvres collectives dans le courant de la semaine!

Aux vilaines langues (c'est bizarre, je pense à Jules, AFH, ou encore Tomtom!) , oui, je sais qu' un simple balai pour moi fera l'affaire et que j'aurai l'air d'une sorcière sans autre artifice! Lol...

 

Je vous laisse avec un petit dessin (aux crayons aquarelles et encre) fait pour l'occasion...

sorciere.jpg

 

 

Joyeux Halloween!!!

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 14:49

 

En ce moment, niveau lecture, j'ai de la chance : Dans ma pile de livre « à lire », j'ai pris au hasard « Un peu de respect, je suis ta mère » (phrase de circonstance en ce moment en période scolaire avec les deux loulous à gérer!) Bonne pioche!!!

Un livre truculent, qui se dévore à condition d' être ouvert à l'humour un peu lourd, voir trash, ce qui n'empêchent pas également de jolis moments d'émotion..

J'ai passé un excellent moment en compagnie de la famille argentine Bertotti!!


1495651_LIVRES_994174_1.JPG

« Un peu de respect, je suis ta mère »  d'Hernan Casciari


Collection Piments, Editions France Loisirs

 

Quatrième de couverture :

"Un mari amorphe au chômage qui préfère passer sa vie devant la télé, un fils tantôt gay tantôt pas, un autre stupide et carrément voleur, une fille effeuilleuse pour arrondir ses fins de mois... sans oublier un beau père accro aux joints et vaguement pervers : voici le lot quotidien de Mirta Bertotti, 52 ans, vivant à Buenos Aires. Venant de découvrir les "bienfaits" d'internet, celle-ci tient un blog et raconte pour le meilleur et pour le rire la vie complètement chaotique de sa famille déjantée.
Comme une immersion dans un film d'Almodovar, le côté "trash" des Simpsons en plus !"

 

 

C'est donc un journal intime imaginaire d'une mère de famille argentine, Mirta.

Le mari , Zaccarias fait le dur mais sous sa carapace, il est sensible..à sa manière! Cependant il a la main leste concernant l'éducation de ses enfants..faut dire qu'il a de quoi faire!!

Ils ont trois enfants : Nacho, l'ainé est l'intellectuel de la famille, tantôt homo, tantôt hétéro, il ne sait plus trop, la prunelle des yeux de Mirta.

Caio, 15 ans, très complexé par sa petite taille , a été exclu de l'école suite à y avoir mis le feu. Il fume pétards sur pétards (son fournisseur étant son grand père himself!) et a pour ambition de devenir champion de crotting (oui, il fait ses sculptures avec ses excréments..beurk !) et enfin Sofi, 14 ans, exhibitionniste, se filmant à la webcam en petite tenue pour arrondir ses fins de mois.

On ne peut pas oublier le grand père Nonno , d'origine italienne (avec un accent traduit de façon très drôle), qui trafique du shit, fait de la batterie dans des tenues inconvenantes, et qui est un dragueur invétéré... autant dire que la maitresse de maison a beaucoup de choses à raconter dans son blog....Zaccarias ayant été licencié, ils décident de monter en famille une pizzéria .

L'auteur du roman a choisi un mode de narration rythmé puisqu'il a choisi la forme d'un blog et finalement nous décrit la société argentine au cours de ces dernières décennies...


Extraits :


P 20

4 octobre 2003

Mon fils est un abruti

 

HCJ'ai retourné la maison sans pouvoir mettre la main sur une photo de Cantinflas (le chat) afin de fabriquer les affichettes à coller dans le quartier (…)

Alors Caio m' a dit ce soir : « Mamounette, je vais chercher la photo d'un chat blanc sur Google, de toute façon ils sont tous pareils, et puis je ferai les affiches... Je m'occuperai moi-même de les placer dans le quartier »J'ai fait 10 bisous à Caio et je lui ai dit qu'il était un amour. (…) En sortant du supermarché, j'ai vu les infâmes affiches placardées un peu partout.

Mon Dieu, quel abruti ce gosse! (…)

 

(dessin extrait du livre)

 

 

 

 

P 23

7 octobre 2003

Sofi se fait peloter


Cet après midi, j'ai enfin pu coincer Sofi toute seule dans la maison et j'en ai profité pour lui demander des comptes sur la culotte à dentelle que j'ai trouvée (je n'avais pas perdu de vue ce mystère).
Je lui dis :
- Oublie que je suis ta mère, aujourd'hui je suis ton amie. Tu couches avec un garçon pas vrai ?
Non, enfin oui, mais machin et patin couffin, et la garce fini par cracher le morceau. Elle couchait pas vraiment, mais elle avait eu des attouchements avec un certain Manija, le fils du boucher.
J'ai pris une bouffée d'air :
- Merci d'être aussi sincère, Sofi... Et maintenant, oublie une seconde que je suis ton amie, lui ai-je dit en lui filant une torgnole qui l'a collée au frigo.
C'était il y a deux heures et j'ai encore mal à la main. De qui elle tient ça, d'être une traînée ?

 

P 272

12 avril 2004

Le jour où on a vendu de la margherita bénite

 

Mercredi dernier,nous avons été confronté à un dilemme : ouvrons nous la pizzeria pour la Semaine sainte ou resterons nous tranquilles à la maison, en congés jusqu'au lundi? Nous ne sommes pas des gens très pieux, à vrai dire , et encore moins acharnés du travail. On a donc passé la journée à retourner la question dans tous les sens. Heureusement, à défaut des idées marketing de Nacho, Nonon a eu une inspiration qui a fait affluer la clientèle.

-E per qué non preparare una pizza bien catholique, apostolique et romaine? a proposé mon beau père.

On a tous pensé que c'était ma meilleure solution.

On a écarté 2,3 idées (dessiner sur les pizzas un Jésus en mozarella nous a paru un peu hérétique, surtout que Caio a proposé qu'on mette des anchois en guise de moustache et du poivron en guise de sang) jusqu'à ce qu'on trouve la solution: on remplacerait la pâte à pizza courante par de la pâte à hostie en couches superposées. Comme je le dis toujours : l'art est dans la simplicité.

 

Un livre que je conseille..rien de mieux pour chasser les idées noires!!!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Nico N.
  • : Blog sur mon petit monde, ma famille, mes pensées en illustration notamment.
  • Contact

Profil

  • Jinsei

Recherche

Archives